En Amazonie brésilienne, les routes gagnent 50.000 km en trois ans

Futura Sciences, le
Par
#développement durable
En Amazonie brésilienne, les routes gagnent 50.000 km en trois ans
En trois ans, le réseau routier de l’Amazonie brésilienne s’est étendu de 50.000 km. Les routes sillonnent la forêt tropicale, modifiant localement les conditions écologiques du milieu. Souvent ignoré, le développement routier a pourtant des conséquences majeures sur la déforestation du bassin amazo...
Articles qui devraient vous intéresser :

Brésil : la déforestation en Amazonie en hausse de 28% sur un an

Le Parisien
Brésil : la déforestation en Amazonie en hausse de 28% sur un an
La déforestation de l'Amazonie brésilienne a atteint sur un an 5843 km2. Autrement dit, les bûcherons ont rasé d'août 2012 à juillet 2013, 55 fois la surface de Paris ou l'équivalent du département...

Déforestation en Amazonie : + 29 % en un an

Futura Sciences
Déforestation en Amazonie : + 29 % en un an
Pour la deuxième année consécutive, la forêt amazonienne au Brésil a connu un accroissement de la déforestation. En 2016, celle-ci a augmenté de 29 % par rapport à l’année précédente, laquelle avait déjà enregistré une forte hausse. Plusieurs associations écologistes dénoncent la...

Bois illégal en Amazonie : la France impliquée

Greenpeace
Bois illégal en Amazonie : la France impliquée
Dans une nouvelle enquête, Greenpeace révèle que des entreprises françaises sont liées au trafic de bois illégal endémique qui détruit l’Amazonie brésilienne. Cet article Bois illégal en Amazonie : la France impliquée est apparu en premier sur Greenpeace France.

Brésil: Greenpeace dénonce une filière d'abattage d'arbres clandestine en Amazonie

L'express
no preview
Des arbres abattus clandestinement en Amazonie brésilienne sont transportés la nuit en grumiers dans des scieries qui ensuite traitent et exportent le bois comme s'il était d'origine légale vers la France, la Belgique, la Suède et les Pays-Bas, dénonce Greenpeace.