L'Anses identifie 31 substances polluantes prioritaires émises par les meubles

Actu Environnement, le
Par
#Air
L'Anses identifie 31 substances polluantes prioritaires émises par les meubles
L'Agence de sécurité identifie 31 substances cancérogènes, mutagènes et/ou reprotoxiques susceptibles d'être émises par les meubles. Au delà de leur étiquetage, elle recommande à terme leur interdiction.
Articles qui devraient vous intéresser :

Emissions polluantes des meubles : un projet de réglementation a minima

Actu Environnement
Emissions polluantes des meubles : un projet de réglementation a minima
Le ministère de l'Environnement met en consultation un projet de réglementation pour l'étiquetage des émissions polluantes des meubles. Le champ d'application devrait être limité à une seule catégorie de meubles et un unique polluant.

Fos-sur-Mer : une exposition inquiétante à des substances chimiques polluantes

Le Nouvel Observateur
Fos-sur-Mer : une exposition inquiétante à des substances chimiques polluantes
Les substances émises dans l’air et contenues dans la nourriture représentent un réel danger pour les habitants de la commune du sud de la France.

Quand les meubles polluent l’air intérieur

Le Monde
Quand les meubles polluent l’air intérieur
Dans un avis préalable à la mise en place d’un étiquetage obligatoire, l’Anses a identifié 31 composés volatils dangereux, qu’elle préconise d’interdire prioritairement.

L'Anses pose les bases d'une surveillance nationale des pesticides dans l'air ambiant

Actu Environnement
L'Anses pose les bases d'une surveillance nationale des pesticides dans l'air ambiant
La contamination de l'air ambiant par les pesticides est mal connue. Pour y remédier, l'Anses établit une liste de 90 substances prioritaires à surveiller et des recommandations pour mettre en place un dispositif de surveillance national.