La «grossophobie» des soignants, un obstacle à la prise en charge des patients obèses

Le Figaro, le
Par
#Santé publique
La «grossophobie» des soignants, un obstacle à la prise en charge des patients obèses
Certaines études le montrent: les professionnels de santé sont moins tolérants envers les patients obèses. Pour lutter contre cette «grossophobie», des initiatives se mettent en place.
Articles qui devraient vous intéresser :

Prise en charge de la maladie : près de 8 patients sur 10 estiment que leur avis est ignoré

Le Figaro
Prise en charge de la maladie : près de 8 patients sur 10 estiment que leur avis est ignoré
Près de trois quarts des Français estime que l’avis des patients n’est pas assez pris en compte par les autorités de santé publique, dans la prise en charge de leur maladie.

AVC: une prise en charge de plus en plus rapide

Le Figaro
AVC: une prise en charge de plus en plus rapide
Le délai moyen de prise en charge d’une personne souffrant d’un AVC a raccourci de 12 minutes en 5 ans. Mais bon nombre de patients arrivent encore trop tard à l’hôpital, en raison d’une méconnaissance des symptômes.

Premières greffes rénales par robot chez des obèses en Europe

Le Figaro
Premières greffes rénales par robot chez des obèses en Europe
Deux patients obèses, qui ne pouvaient pas être opérés par la voie classique, ont reçu une greffe de rein grâce à un robot.

Coronavirus: les liens patients-soignants consolidés, les scientifiques plébiscités

Le Figaro
Coronavirus: les liens patients-soignants consolidés, les scientifiques plébiscités
L’image des soignants a été dopée par ces mois d’épidémie, selon le baromètre santé 360 Odoxa de juillet.