Glyphosate : Anses retire les autorisations pour 36 produits

Actu Environnement, le
Par
#Agroécologie
Glyphosate : Anses retire les autorisations pour 36 produits
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) poursuit son réexamen des autorisations de mise sur le marché des produits à base de glyphosate commercialisés en France. Elle vient d'annoncer qu'elle refusait d'autoriser quatre nouveaux produits ...
Articles qui devraient vous intéresser :

Glyphosate : l'Anses retire 132 autorisations de produits contenant le co-formulant POE-Tallowamine

Actu Environnement
Glyphosate : l'Anses retire 132 autorisations de produits contenant le co-formulant POE-Tallowamine
"L'Anses procède ce jour au retrait de 132 autorisations des produits associant la substance active glyphosate au co-formulant POE-Tallowamine suite au réexamen des autorisations de mise sur le marché de ces produits", annonce le 20 juin l'agence ...

L'Anses retire 132 autorisations de produits à base de glyphosate

Actu Environnement
L'Anses retire 132 autorisations de produits à base de glyphosate
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) retirera, à compter du 15 décembre, les autorisations de mise sur le marché (AMM) de 132 produits phytopharmaceutiques à base de glyphosate. Actuellement, 190 produits contenant cette substance ont ...

Glyphosate : Malte et l'Italie reviennent sur son autorisation

Actu Environnement
Glyphosate : Malte et l'Italie reviennent sur son autorisation
Malgré la prolongation de 18 mois de l'autorisation de mise sur le marché du glyphosate décidée par la Commission européenne, certains pays ont choisi de restreindre ou de se passer de son utilisation. En France, l'Anses a retiré en juin 132 autor...

La question de la classification du glyphosate reste entière après l'avis de l'Anses

Actu Environnement
 La question de la classification du glyphosate reste entière après l'avis de l'Anses
Si l'Anses considère comme limitées les preuves permettant de classifier le glyphosate comme cancérogène pour l'Homme, elle estime en revanche nécessaire que son classement soit rapidement revu par l'Agence européenne des produits chimiques.