L’activité physique ne semble pas réduire le risque de démence

Le Figaro, le
Par
#Actualités Santé
L’activité physique ne semble pas réduire le risque de démence
Les futurs malades sont spontanément moins actifs dans les années précédant leur diagnostic.
Articles qui devraient vous intéresser :

Le sport pour réduire le risque de premier cancer ou de récidive

Le Figaro
Le sport pour réduire le risque de premier cancer ou de récidive
Déjà utilisée en prévention des cancers, l'activité physique régulière et intense, diminue également la fatigue et le risque de rechute des malades.

L'exercice physique limite les fractures des personnes âgées

Le Figaro
L'exercice physique limite les fractures des personnes âgées
L'activité physique réduit de 60% le risque de chute avec fracture chez le patient âgé. » Les situations à risque

L’activité physique protège aussi des démences

Le Figaro
L’activité physique protège aussi des démences
Des chercheurs suédois ont mis en évidence une association entre exercice physique et risque diminué de démences.

Une dépression qui s’aggrave avec l’âge pourrait être un signe annonciateur de démence

L'avenir
Une dépression qui s’aggrave avec l’âge pourrait être un signe annonciateur de démence
Les personnes de plus de 54 ans dont la dépression s’aggrave progressivement, pourraient courir un risque plus élevé de développer une démence, selon une étude suggérant que cela pourrait être un signe précoce de la maladie neurodégénérative.