Peut-on dépister la trisomie 21 sans risque ?

Le Figaro, le
Par
#Santé
Peut-on dépister la trisomie 21 sans risque ?
AVIS D'EXPERT- Le docteur Françoise Muller, membre correspondant de l'Académie nationale de pharmacie, compare les avantages et les inconvénients respectifs de l'amniocentèse et du test sanguin de dépistage.
Articles qui devraient vous intéresser :

Tests prénataux : dépister la trisomie 21 même au prix fort

L'avenir
Tests prénataux : dépister la trisomie 21 même au prix fort
En 2015, plus de 20 000 femmes ont fait le test prénatal non invasif (NIPT) qui détecte la trisomie 21 entre autres. Ce test onéreux (390€) n’est toujours pas remboursé même pour les grossesses à risque.

Pourquoi dépister autrement les trisomies

Le Figaro
Pourquoi dépister autrement les trisomies
INFOGRAPHIE- De nouveaux tests sanguins permettent, dès la cinquième semaine de grossesse, de dépister 99 % des cas de trisomie 21.

Test génétique : fiable mais trop onéreux

L'avenir
Test génétique : fiable mais trop onéreux
Le nouveau test (NIPT) pour dépister la trisomie 21 est fiable mais coûte trop cher (460€) pour être remboursé par l ’Inami.

Dépistage de la trisomie 21: la HAS recommande le test sanguin

Le Figaro
Dépistage de la trisomie 21: la HAS recommande le test sanguin
Le test sanguin de dépistage de la trisomie 21 est destiné à réduire le nombre d’amniocentèses, un examen qui comporte plusieurs risques.