La responsabilité de l'homme dans des vagues de chaleur en 2013 démontrée

Le Monde, le
La responsabilité de l'homme dans des vagues de chaleur en 2013 démontrée
La combustion de charbon ou d'hydrocarbures a par exemple joué un rôle pour l'été sec et chaud qu'a connu l'ouest de l'Europe en 2013.
Articles qui devraient vous intéresser :

Les vagues de chaleur les plus extrêmes jamais enregistrées

Futura Sciences
no preview
Les fortes vagues de chaleur que connaissent actuellement les États-Unis ne sont rien en comparaison aux températures les plus extrêmes recensées depuis 1960. 

Philippines, Birmanie, Bangladesh… La chaleur extrême continue d’accabler l’Asie du Sud-Est

Le Nouvel Observateur
Philippines, Birmanie, Bangladesh… La chaleur extrême continue d’accabler l’Asie du Sud-Est
Mardi, les Nations unies ont affirmé que l’Asie se réchauffait particulièrement vite, des experts soulignant la responsabilité du réchauffement climatique dans ces vagues de chaleur.

Les vagues de chaleur de cet été ont bien été favorisées par dérèglement climatique

Le Nouvel Observateur
Les vagues de chaleur de cet été ont bien été favorisées par dérèglement climatique
Près de la moitié de la population mondiale – environ 3,8 milliards de personnes – ont subi au moins 30 jours de chaleur extrême aggravée par le changement climatique causé par l’homme, selon l’ONG Climate Central.

Ces vagues de chaleur qui s'installent pour durer

Futura Sciences
Ces vagues de chaleur qui s'installent pour durer
La vitesse de déplacement des vagues de chaleur a été étudiée sur une période de 40 ans et les analystes ont noté qu'elle diminuait de 8 kilomètres par décennie, signifiant que les périodes de fortes chaleurs persistent plus longtemps sur une même région. Parallèlement, elles...