Covid-19 : le Royaume-Uni a-t-il raison de vacciner si tôt sa population ?

L'express, le
Covid-19 : le Royaume-Uni a-t-il raison de vacciner si tôt sa population ?
Avant même les Etats-Unis et l'UE, le Royaume-Uni est devenu le premier pays à autoriser le vaccin Pfizer-BioNTech et s'apprête à lancer sa campagne de vaccination.
Articles qui devraient vous intéresser :

Covid-19 : a-t-on raison de vacciner en priorité les personnes très âgées ?

L'express
Covid-19 : a-t-on raison de vacciner en priorité les personnes très âgées ?
Les résidents des Ehpad seront les premiers concernés par la vaccination anti-Covid. Un choix qui suscite des interrogations, au vu de la faiblesse des données disponibles sur cette population.

Cent ans au Royaume-Uni ont eu raison de la sexualité des phasmes

Courrier International
Cent ans au Royaume-Uni ont eu raison de la sexualité des phasmes
Des chercheurs néo-zélandais ont découvert qu’une population de phasmes originaire de Nouvelle-Zélande était devenue unisexuée au Royaume-Uni, où elle avait migré il y a une centaine d’années. Le phénomène les pousse à s’interroger sur l’usage du sexe.

Elisabeth Bouvet : "Vacciner les Français prioritaires contre le Covid prendra 3 à 6 mois"

L'express
Elisabeth Bouvet : 'Vacciner les Français prioritaires contre le Covid prendra 3 à 6 mois'
L'infectiologue Elisabeth Bouvet, chargée de proposer des recommandations pour la stratégie de vaccination de la France, revient sur la campagne qui se dessine, et avertit déjà : il n'est pas certain à ce stade que la totalité de la population puisse bénéficier d'un vaccin.

Covid-19 : faut-il vacciner les personnes déjà contaminées ?

L'express
Covid-19 : faut-il vacciner les personnes déjà contaminées ?
En France, les personnes ayant déjà contracté la maladie ne sont pas considérées comme prioritaires dans la stratégie vaccinale, même si la Haute autorité de santé ne s'oppose à ce que les personnes déjà contaminées se fassent vacciner.