Levée de l'embargo brésilien sur le roquefort

Le Monde, le
Levée de l'embargo brésilien sur le roquefort
Depuis 2010, le réputé fromage de brebis français n'était plus le bienvenu sur les tables brésiliennes.
Articles qui devraient vous intéresser :

Guerre en Ukraine : l’Europe propose un embargo sur le pétrole russe

Natura Sciences
Guerre en Ukraine : l’Europe propose un embargo sur le pétrole russe
- La Commission européenne a présenté son sixième train de sanctions contre la Russie. Parmi elle, Bruxelles a proposé un embargo progressif sur le pétrole russe. Cet article Guerre en Ukraine : l’Europe propose un embargo sur le pétrole russe est apparu en premier sur Natura Sciences.

Guerre en Ukraine : « Un embargo sur le gaz russe coûterait 54 euros par an à chaque Français »

Le Monde
Guerre en Ukraine : « Un embargo sur le gaz russe coûterait 54 euros par an à chaque Français »
Deux économistes, François Langot et Fabien Tripier, calculent dans une tribune au « Monde » la perte de pouvoir d’achat que représenterait pour chaque citoyen européen un embargo total sur les importations de gaz, de pétrole et de charbon russe.

« Réduire les importations de pétrole russe est aussi efficace que décréter un embargo total sur le gaz, et infiniment plus facile pour les Européens »

Le Monde
« Réduire les importations de pétrole russe est aussi efficace que décréter un embargo total sur le gaz, et infiniment plus facile pour les Européens »
L’expert de l’énergie Cédric Philibert plaide, dans une tribune au « Monde », pour l’arrêt de l’achat de pétrole russe, plus souple à mettre en œuvre que l’embargo sur le gaz.

L’embargo du pétrole russe décidé par l’UE va faire mal à Moscou

Challenges
L’embargo du pétrole russe décidé par l’UE va faire mal à Moscou
L’embargo sur le pétrole pourrait gripper la machine de guerre russe. Depuis le début du conflit ukrainien, l’Europe a versé près de 30 milliards de dollars Moscou au titre des achats de pétrole.