Greenpeace veut que la la loi limite à 40 ans la durée de vie des réacteurs

Le Nouvel Observateur, le
Par
#Planète
Greenpeace veut que la la loi limite à 40 ans la durée de vie des réacteurs
Si EDF voulait exploiter ses réacteurs au-delà de 40 ans, cela coûterait quatre fois plus cher qu'annoncé, selon l'ONG. 
Articles qui devraient vous intéresser :

Prolonger les réacteurs nucléaires : hors de prix selon Greenpeace

Le Monde
Prolonger les réacteurs nucléaires : hors de prix selon Greenpeace
L'organisation écologiste demande que la loi limite à quarante ans la durée de vie des centrales françaises. Un rapport donne une fourchette de 46,4 à 261 milliards d'euros pour la rénovation du parc.

Nucléaire : une facture à la hausse, inextricablement liée à la question de la durée de vie des réacteurs

Actu Environnement
Nucléaire : une facture à la hausse, inextricablement liée à la question de la durée de vie des réacteurs
En trois ans, le coût de production du nucléaire a augmenté de 21% : EDF prend en compte des investissements nécessaires à l'extension de la durée de vie de ses réacteurs. La Cour des comptes appelle le gouvernement à prendre position sur ce sujet.

Les 10 raisons de fermer une centrale nucléaire après 40  ans

Greenpeace
Les 10 raisons de fermer une centrale nucléaire après 40  ans
Le parc nucléaire a vieilli. Les deux tiers des réacteurs auront bientôt atteint l’âge du départ à la retraite, soit 40 ans, la durée de fonctionnement maximale pour laquelle ils ont été prévus et conçus. Mais EDF et le gouvernement font tout pour prolonger la durée de vie du parc...

Nucléaire : la sûreté des réacteurs prolongés au-delà de 40 ans ne sera pas au niveau promis, selon Greenpeace

Actu Environnement
Nucléaire : la sûreté des réacteurs prolongés au-delà de 40 ans ne sera pas au niveau promis, selon Greenpeace
Greenpeace estime que la sûreté des réacteurs de 900 MW prolongés au-delà de 40 ans ne sera pas au niveau de celle de l'EPR. L'association pointe des problèmes techniques, ainsi que les difficultés auxquelles font face l'ASN, EDF et la filière nuc...