Hauts-de-France : le second contrat de transition écologique signé en Sambre-Avesnois

Actu Environnement, le
Par
#Energie
Hauts-de-France : le second contrat de transition écologique signé en Sambre-Avesnois
Après la communauté urbaine d'Arras, c'est au tour du territoire de la Sambre-Avesnois, en région Hauts-de-France, de signer avec l'Etat son contrat de transition écologique (CTE). Ce 7 novembre, la Sambre-Avesnois est le second territoire à signe...
Articles qui devraient vous intéresser :

Hauts-de-France : le premier contrat de transition écologique est signé à Arras

Actu Environnement
Hauts-de-France : le premier contrat de transition écologique est signé à Arras
La communauté urbaine d'Arras (Hauts-de-France) est la première à signer son contrat de transition écologique (CTE) qui concrétise l'engagement du territoire en matière d'EnR, d'efficacité énergétique ou de mobilité d'ici 2050.

Huit territoires engagent un contrat de transition écologique

Actu Environnement
Huit territoires engagent un contrat de transition écologique
A l'occasion d'une visite dans le Gard, le secrétaire d'Etat Sébastien Lecornu a dévoilé les huit premiers territoires signataires d'un contrat de transition écologique. Ainsi la Communauté urbaine d'Arras (Pas-de-Calais), la Communauté de l'agg...

Plan Ecophyto II: les Hauts-de-France réduisent les pesticides

Natura Sciences
Plan Ecophyto II: les Hauts-de-France réduisent les pesticides
- Les agriculteurs et industriels des Hauts-de-France continuent leur conversion pour atteindre les objectifs fixés par le plan Ecophyto II. Il prévoit une réduction de l’usage des pesticides de 50% à l’horizon 2025. Pour y parvenir, les efforts à fournir sont ardus, mais n’entachent pas...

Anticosti: le PQ exige l’annulation du contrat signé par Québec

Le Devoir
Anticosti: le PQ exige l’annulation du contrat signé par Québec
Après avoir signé un contrat qui force le gouvernement à investir au moins 56,7 millions de dollars dans un projet d’exploration pétrolière sur l’île d’Anticosti, le Parti québécois souhaite maintenant que les libéraux mettent fin au contrat.