"C'est plus facile de rentrer dans une centrale nucléaire que dans une boîte de nuit" (militant Greenpeace)

France Info, le
Par
#Justice #Environnement #centrale nucléaire #tricastin
Ce mardi, 29 militants de Greenpeace sont jugés à Valence (Drôme) pour avoir pénétré l'été dernier dans l'enceinte de la centrale nucléaire du Tricastin. Ils sont poursuivis pour "violation de domicile et dégradations". Guillaume Vermorel, l'un des militants poursuivis, membre d'Europe écologie les verts, a été lui-même surpris de la facilité avec laquelle le groupe a pu entrer sur le site.
Articles qui devraient vous intéresser :

Risque nucléaire : soutien aux 9 de Cattenom

Greenpeace
Risque nucléaire : soutien aux 9 de Cattenom
Le 12 octobre, des militant·es de Greenpeace dénonçaient les failles de sécurité de la centrale nucléaire de Cattenom lors d'une action non-violente. Ils et elles l'ont fait pour nous et vont être jugé·es en appel à Metz, le 30 octobre. Soutenons-les ! Cet article Risque nucléaire :...

[ACTION] Les militants de Greenpeace à Cattenom pour dénoncer le risque nucléaire

Greenpeace
[ACTION] Les militants de Greenpeace à Cattenom pour dénoncer le risque nucléaire
Ce matin, nos militant-e-s sont de nouveau en action pour dénoncer le risque nucléaire. Ils se sont introduit-e-s à l’intérieur du périmètre de la centrale nucléaire de Cattenom, en Moselle. Ils y ont déclenché un feu d’artifice, à proximité de la piscine d’entreposage du...

[ACTION] Démantèlement de la centrale nucléaire de Tricastin

Greenpeace
[ACTION] Démantèlement de la centrale nucléaire de Tricastin
Ce 21 février, des activistes de Greenpeace se sont introduit·es sur le site de Tricastin dans la Drôme, pour alerter sur le vieillissement de la centrale nucléaire et exiger sa fermeture au plus tôt. Cet article [ACTION] Démantèlement de la centrale nucléaire de Tricastin est apparu en...

Gravelines : Greenpeace essaye d'entrer dans la centrale nucléaire

France Info
Gravelines : Greenpeace essaye d'entrer dans la centrale nucléaire
Importante présence des forces de l'ordre ce mercredi matin, à la centrale nucléaire de Gravelines près de Dunkerque dans le Nord. En cause : une intrusion de militants écologistes de Greenpeace au petit matin. Ils entendaient dénoncer la vétusté des centrales nucléaires dans le cadre...