Dieselgate : le procès de l’ancien patron de Volkswagen repoussé au 16 septembre

Natura Sciences, le
Par
#Flash actus #catastrophe écologique #flash actus #transports #véhicules #véhicules électriques
Dieselgate : le procès de l’ancien patron de Volkswagen repoussé au 16 septembre
- Le procès de l'ancien patron de Volkswagen, Martin Winterkorn, s'ouvrir finalement le 16 septembre à cause de la pandémie, a annoncé mercredi la justice allemande. La justice le poursuit dans le scandale du Dieselgate des moteurs truqués. Ce procès devait initialement s'ouvrir le 25 février, puis le 20 avril. Cet article Dieselgate : le procès de l’ancien patron de Volkswagen repoussé au 16 septembre est apparu en premier sur Natura Sciences.
Articles qui devraient vous intéresser :

Dieselgate : un ancien ingénieur de Volkswagen condamné à 40 mois de prison

Le Parisien
Dieselgate : un ancien ingénieur de Volkswagen condamné à 40 mois de prison
Quarante mois de prison et 200 000 dollars d'amende. Le verdict est tombé vendredi pour l'ancien ingénieur de Volkswagen, James Liang, 63 ans, qui plaidait coupable dans l'affaire du dieselgate, ce logiciel...

« Dieselgate » : chez Renault, Carlos Ghosn n’a rien vu, rien entendu

Le Monde
« Dieselgate » : chez Renault, Carlos Ghosn n’a rien vu, rien entendu
Selon le procès-verbal de son audition par les juges, consulté par « Le Monde », l’ancien patron du constructeur français défend la probité de la marque au losange.

Dieselgate : la facture s’alourdit pour Volkswagen

Automobile Propre
Dieselgate : la facture s’alourdit pour Volkswagen
Toujours englué dans l'affaire du dieselgate quatre ans après la révélation du scandale, le groupe allemand s’attend à débourser deux milliards d’euros supplémentaires en 2019. L’article Dieselgate : la facture s’alourdit pour Volkswagen est apparu en premier sur Automobile Propre.

Dieselgate : Volkswagen risque près de 20 milliards d’euros d’amende en France

Automobile Propre
Dieselgate : Volkswagen risque près de 20 milliards d’euros d’amende en France
Dans le dossier français du dieselgate, Volkswagen pourrait se voir infliger une amende approchant les 20 milliards d'euros en cas de condamnation.