L’alcool, un problème de santé publique minimisé

Le Figaro, le
Par
#Santé publique
L’alcool, un problème de santé publique minimisé
Après la récente polémique sur les dangers du vin, les spécialistes regrettent un manque d’information sur les risques liés à la consommation d’alcool.
Articles qui devraient vous intéresser :

Risques liés à l’alcool: des médecins contre-attaquent

Le Figaro
Risques liés à l’alcool: des médecins contre-attaquent
Instauration d’un prix plancher, taxe proportionnelle au degré d’alcool, encadrement plus strict de la publicité...Des médecins et experts de santé publique proposent 10 mesures pour limiter les dégâts de l’alcool.

Vu du foie, le vin est bien de l’alcool !

Le Figaro
Vu du foie, le vin est bien de l’alcool !
Les effets sur la santé ne dépendent pas du type d’alcool, que ce soit du vin, des spiritueux ou de la bière ; ce qui compte, en termes de toxicité, c’est la quantité d’alcool bue.

Alcool : seuls 8 % des malades pris en charge

Le Figaro
Alcool : seuls 8 % des malades pris en charge
À tous les niveaux, ce problème de santé publique, responsable de 49.000 décès par an, reste très sous-estimé en France.

Quels dispositifs pour la santé des précaires ?

Le Figaro
Quels dispositifs pour la santé des précaires ?
AVIS D’EXPERT-Le professeur André Vacheron, membre de l’Institut et de l’académie national de médecine alerte sur le fait que précarité et pauvreté cons­tituent en ce début du XXIe siècle un problème sociétal majeur mais aussi un problème de santé publique.