Herbert Diess, le nouvel empereur de Volkswagen

Le Monde, le
Herbert Diess, le nouvel empereur de Volkswagen
L’Autrichien de 60 ans, qui a pris, en avril, les rênes du premier constructeur automobile outre-Rhin, veut faire du groupe traditionnel allemand un géant du XXIe siècle, avec deux défis : l’électrification et le passage au numérique.
Articles qui devraient vous intéresser :

Vers un changement de direction à la tête de Volkswagen

Le Monde
Vers un changement de direction à la tête de Volkswagen
L’actuel PDG du groupe automobile, Matthias Müller, devrait céder son poste au patron de la marque Volkswagen, Herbert Diess.

Chine : Volkswagen prend une position de leader en mobilité électrique

Automobile Propre
Chine : Volkswagen prend une position de leader en mobilité électrique
En s’engageant à vendre en Chine en 2035 au moins 50% de véhicules électriques, Herbert Diess, PDG de Volkswagen AG, n’a pas lancé un pourcentage par hasard. Il correspond à une projection du marché mondial pour cette échéance. L’article Chine : Volkswagen prend une position de...

La marche forcée vers l’électrique de Volkswagen

Le Monde
La marche forcée vers l’électrique de Volkswagen
Pour le constructeur allemand, véritable icône industrielle, c’est un saut dans l’inconnu. Herbert Diess, son patron, a fait le pari de transformer VW en firme technologique. Avec l’obsession de ne pas se laisser marginaliser par Tesla.

Tesla et Volkswagen : le début d’une romance ?

Automobile Propre
Tesla et Volkswagen : le début d’une romance ?
En fait, l’événement portait sur la présentation de la nouvelle Volkswagen Golf. Lors d’une séance de questions-réponses, quelques journalistes ont interrogé le patron du groupe Volkswagen au sujet de son concurrent californien. La taille de Tesla ne serait-elle pas trop petite...