"On a une grosse invasion d'air chaud sur l'Europe", c'est l'effet "matelas" (prévisionniste Météo France)

France Info, le
Par
#Environnement #météo
Le froid polaire se poursuit aux Etats-Unis, alors qu'en Europe, c'est la douceur printanière. Entre les -53°C du Minesota et les 13°C au pied des Pyrénées, le contraste est saisissant. Pourtant, il y a bien un effet miroir entre ce qui se passe de chaque côté de l'Atlantique. Où plutôt un effet "matelas", comme l'explique Michel Dalloz, prévisionniste à Météo France : "Quand à un endroit du globe il fait froid, à l'autre bout il fait chaud, comme une sorte de matelas avec des creux et des bosses".
Articles qui devraient vous intéresser :

Les métiers de l'environnement : météorologue et prévisionniste

Le Parisien
Les métiers de l'environnement : météorologue et prévisionniste
Que fait exactement un météorologue ? Dominique Raspaud, prévisionniste à l'Unité médias de Météo-France, (service où les prévisions de Météo-France sont adaptées aux médias et au grand public),...

L’été s’annonce chaud sur une partie de la France et de l’Europe

Le Parisien
L’été s’annonce chaud sur une partie de la France et de l’Europe
Un été «plus chaud que la normale». Telle est la prévision actuelle de Météo France pour une bonne partie de l'Europe et du bassin méditerranéen, dévoilée vendredi. L’organisme météorologique anticipe...

Pourquoi la France a connu deux canicules cet été ? Décryptage

Futura Sciences
Pourquoi la France a connu deux canicules cet été ? Décryptage
À la fin du mois de juin et puis de nouveau la semaine dernière, notre pays a fait face à deux canicules jugées exceptionnelles par les météorologues. Christelle Robert, prévisionniste à Météo France, nous explique les mécanismes naturels qui leur ont donné naissance. De son côté,...

Records de température : "Ce qui est inquiétant, c’est la persistance de la chaleur en Europe"

Le Nouvel Observateur
Records de température : 'Ce qui est inquiétant, c’est la persistance de la chaleur en Europe'
"Ces températures sont supérieures d'environ 10 degrés aux moyennes de saison", explique Etienne Kapikian, prévisionniste à Météo-France.