Le Conseil constitutionnel valide l'interdiction des ustensiles en plastique d'ici 2020

Actu Environnement, le
Par
#Agroécologie
Le Conseil constitutionnel valide l'interdiction des ustensiles en plastique d'ici 2020
Les interdictions portant sur les plastiques contenues dans la loi Egalim, adoptée le 2 octobre dernier, ont passé le cap du Conseil constitutionnel. Par une décision du 25 octobre, ce dernier a rejeté le recours des sénateurs LR qui estimaient ...
Articles qui devraient vous intéresser :

Plastiques jetables : le Conseil constitutionnel retoque le report de l'interdiction

Actu Environnement
Plastiques jetables : le Conseil constitutionnel retoque le report de l'interdiction
Le 16 mai, le Conseil constitutionnel a censuré l'article 17 de la loi relative à la croissance et la transformation des entreprises (Pacte) qui prévoyait de repousser les interdictions de mise sur le marché de certains ustensiles en plastique p...

Le Conseil constitutionnel valide l'interdiction de la culture de maïs OGM

Le Parisien
Le Conseil constitutionnel valide l'interdiction de la culture de maïs OGM
Fin de non-recevoir pour les exploitants agricoles tentés par les cultures OGM. Le Conseil constitutionnel a annoncé mercredi avoir validé l'interdiction de la culture de maïs OGM car le recours...

Gaz de schiste: Le Conseil Constitutionnel valide l'interdiction

Challenges
Gaz de schiste: Le Conseil Constitutionnel valide l'interdiction
Le Conseil Constitutionnel a confirmé que la fracturation hydraulique dans l'Hexagone était interdite. Une décision qu'a saluée le chef de l'Etat François Hollande : la loi est maintenant "incontestable", a t-il dit.

Loi biodiversité : le Conseil constitutionnel valide l'interdiction des pesticides néonicotinoïdes

Actu Environnement
Loi biodiversité : le Conseil constitutionnel valide l'interdiction des pesticides néonicotinoïdes
Les Sages ont jugé conformes les articles de la loi biodiversité décriés par les parlementaires LR. Ils ont validé l'interdiction des néonicotinoïdes, la non-régression du droit de l'environnement mais ont retoqué la vente des semences par les ONG.