La filière du chauffage au bois pourrait profiter des tensions sur le réseau électrique

Actu Environnement, le
Par
#Energie
La filière du chauffage au bois pourrait profiter des tensions sur le réseau électrique
Les réacteurs nucléaires à l'arrêt placent les acteurs du chauffage au bois en position de force. Leurs objectifs ? Accroitre le nombre de foyers équipés et renouveler les installations afin d'augmenter leur rendement.
Articles qui devraient vous intéresser :

Du chauffage au bois pour diminuer la pointe électrique?

Natura Sciences
Du chauffage au bois pour diminuer la pointe électrique?
- 9 réacteurs nucléaire sont à l'arrêt cet hiver, suite aux révélations de falsifications à l'usine Areva du Creusot ou pour raisons de maintenance. RTE n'écarte pas des coupures d'électricité pour assurer la sécurité d'approvisionnement. Dans ce contexte, le Syndicat des énergies...

Le chauffage au bois au secours du nucléaire

Le Monde
Le chauffage au bois au secours du nucléaire
Près d’un tiers du parc atomique français est indisponible. Le Syndicat des énergies renouvelables prône le développement de la filière bois pour affronter l’hiver.

Centrale biomasse : la forêt française en danger ?

Actu Environnement
Centrale biomasse : la forêt française en danger ?
En France, la filière bois-énergie est en pleine expansion. L'approvisionnement en bois des chaufferies collectives, industrielles et de la filière de trituration impacte la ressource forestière. Un conflit d'usage qui pourrait engendrer un vérita...

Chauffage au bois: comment limiter les particules fines?

Natura Sciences
Chauffage au bois: comment limiter les particules fines?
- Pour limiter les particules fines, l’ADEME mise avant tout sur le renouvellement du parc domestique, dont les performances sont très inégales. Avec un âge moyen d’équipement de 15 ans, son renouvellement par des nouveaux appareils présentant un rendement amélioré et des émissions plus...