Covid-19 : le sous-variant BA.2 d’Omicron ne devrait pas provoquer de rebond épidémique important à court terme

Le Monde, le
Covid-19 : le sous-variant BA.2 d’Omicron ne devrait pas provoquer de rebond épidémique important à court terme
L’Institut Pasteur estime que l’immunité acquise par les très nombreuses infections de la cinquième vague et la vaccination protège la population française d’une reprise épidémique d’ici à avril.
Articles qui devraient vous intéresser :

Covid-19 : la flambée épidémique menace le rebond d’activité des compagnies aériennes

Le Monde
Covid-19 : la flambée épidémique menace le rebond d’activité des compagnies aériennes
L’irruption du variant sud-africain Omicron assombrit les perspectives de reprise du secteur. Les réservations pour les vacances de Noël sont en chute libre.

Covid-19 : une circulation virale accrue, boostée par le nouveau sous-variant KP.2

Le Monde
Covid-19 : une circulation virale accrue, boostée par le nouveau sous-variant KP.2
Ce sous-variant issu de JN.1 montre un échappement immunitaire plus important, sans pour autant provoquer des formes plus sévères de la maladie.

Omicron : BA.2, le nouveau sous-variant qui pose de nouvelles interrogations

Le Monde
Omicron : BA.2, le nouveau sous-variant qui pose de nouvelles interrogations
Ce sous-variant semble, pour le moment, d’une sévérité comparable à Omicron. Prudents, les scientifiques attendent d’en savoir plus sur ses caractéristiques et ses éventuelles conséquences sur la pandémie de Covid-19.

Covid-19 : l’espoir d’un pic épidémique proche se dissipe

Le Monde
Covid-19 : l’espoir d’un pic épidémique proche se dissipe
Alors que des mesures d’assouplissement sont annoncées par le gouvernement, le taux d’incidence n’a jamais été aussi élevé. Cette hausse tient-elle à un relâchement des comportements, à la rentrée scolaire ou à l’arrivée du sous-variant d’Omicron BA.2 ?