«Un monde sans paludisme est une question de volonté et de moyens»

Le Figaro, le
Par
#Santé publique
«Un monde sans paludisme est une question de volonté et de moyens»
Directeur général du Partenariat RBM, le Dr Diallo estime que le monde peut en finir avec le paludisme, à condition que la volonté politique soit présente.
Articles qui devraient vous intéresser :

Alerte sur la baisse des moyens alloués à la lutte contre le paludisme

Le Monde
Alerte sur la baisse des moyens alloués à la lutte contre le paludisme
La maladie tue 600 000 personnes par an et menace plus de trois milliards de personnes dans le monde.

Le paludisme tue plus de 500 000 personnes par an

Le Monde
Le paludisme tue plus de 500 000 personnes par an
En 2013, il y a eu 198 millions de cas de paludisme dans le monde, et 584 000 morts, dont 437 000 enfants africains qui ont perdu la vie avant leur 5e anniversaire, selon l'OMS.

Partout dans le monde, le paludisme recule

Le Figaro
Partout dans le monde, le paludisme recule
Depuis quinze ans, les cas de paludisme ont diminué de 37%. Cela représente 60% de victimes en moins, révèle un rapport de l'OMS et de l'UNICEF.

Un bébé sur cinq sans médecin: une question de moyens?

L'avenir
Un bébé sur cinq sans médecin: une question de moyens?
Un enfant sur cinq n’a ni médecin traitant, ni pédiatre. Dans les familles défavorisées. Une question de moyens financiers? Non, plutôt socioculturelle.