Raffineries : Total s’engage à ne fermer « aucun site » en France

Le Monde, le
Raffineries : Total s’engage à ne fermer « aucun site » en France
Patrick Pouyanné, le PDG du groupe, explique, dans un entretien au « Monde », qu’il annoncera des décisions au printemps sur les raffineries françaises, dont deux sur cinq perdent de l’argent.
Articles qui devraient vous intéresser :

Contre l’importation d’huile de palme, des agriculteurs bloquent des raffineries

Le Monde
Contre l’importation d’huile de palme, des agriculteurs bloquent des raffineries
Pour l’heure, il n’y a aucun risque de pénurie de carburant. La France compte sept raffineries en activité, 200 dépôts de carburant et des stocks stratégiques pour trois mois.

Pétrole : Total va restructurer sa branche raffinage

Le Parisien
Pétrole : Total va restructurer sa branche raffinage
Même si Total a déjà annoncé par anticipation qu'il n'y aurait pas de destruction d'emplois et qu'aucun site ne sera fermé, la compagnie pétrolière doit officialiser ce jeudi son projet de...

Hulot s'engage à fermer des réacteurs nucléaires

Challenges
Hulot s'engage à fermer des réacteurs nucléaires
Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique, s'est engagé lundi à fermer des réacteurs nucléaires, "peut-être jusqu'à 17", pour respecter la loi sur la transition énergétique qui vise à ramener à 50% la part de l'atome dans la production d'électricité à l'horizon 2025.

A Fessenheim, personne ne se prononce ouvertement pour la fermeture de la centrale

Le Monde
A Fessenheim, personne ne se prononce ouvertement pour la fermeture de la centrale
Le maire de la petite ville alsacienne mise sur une victoire de François Fillon, ce dernier s’étant engagé, comme Marine Le Pen, à revenir sur la décision de fermer le site nucléaire.