Même à faible dose, les insecticides désorientent les bourdons

Le Monde, le
Même à faible dose, les insecticides désorientent les bourdons
Un marquage des insectes grâce à des puces à radiofréquence a permis d'évaluer les effets de l'imidaclopride (néonicotinoïde présent dans le Gaucho) sur les colonies de « Bombus terrestris ».
Articles qui devraient vous intéresser :

Pesticides : un cocktail quotidien à faible dose responsable de diabètes ou d'obésité ?

Actu Environnement
Pesticides : un cocktail quotidien à faible dose responsable de diabètes ou d'obésité ?
Une exposition régulière à un cocktail de substances chimiques, même à faible dose, peut-elle avoir des impacts sur la santé ? Une étude, réalisée par des chercheurs de l'Inra et de l'Inserm, révèle que des souris exposées tous les jours, via leur...

Des bourdons drogués aux néonicotinoïdes suivis à la loupe

Le Monde
Des bourdons drogués aux néonicotinoïdes suivis à la loupe
Les insecticides néonicotinoïdes, en plus d’affecter la recherche de nourriture, altèrent la capacité des insectes à collecter le pollen et à s’occuper des larves.

Les bourdons mordent les plantes pour les faire fleurir

Futura Sciences
Les bourdons mordent les plantes pour les faire fleurir
Les bourdons possèdent une technique secrète pour faire fleurir les plantes qu'ils pollinisent. Ce comportement jamais documenté auparavant est décrit dans Science.

Oui, les insecticides sont bien mortels pour les abeilles sauvages

Futura Sciences
Oui, les insecticides sont bien mortels pour les abeilles sauvages
Une étude menée en Angleterre sur 18 années démontre l’effet des pesticides néonicotinoïdes sur les abeilles et les bourdons sauvages : une mortalité multipliée par trois. Dans la nature, les doses non létales déterminées en laboratoire affaiblissent ces insectes.