L’arrêt de Fessenheim et des centrales à charbon va peser sur le réseau électrique lors des prochains hivers

Le Monde, le
L’arrêt de Fessenheim et des centrales à charbon va peser sur le réseau électrique lors des prochains hivers
Les retards du réacteur EPR forcent la France à conserver au moins une de ses centrales à charbon, ce qui contreviendrait à la promesse d’Emmanuel Macron de fermer la totalité des centrales à charbon françaises avant la fin de son quinquennat.
Articles qui devraient vous intéresser :

Le France ne pourra pas fermer ses dernières centrales à charbon avant 2020

Le Monde
Le France ne pourra pas fermer ses dernières centrales à charbon avant 2020
Entre l’arrêt de Fessenheim et des centrales à charbon, le tournant de 2020 sera délicat, selon le réseau de transport d’électricité.

Electricité : les prochains hivers sous le signe de la vigilance

Le Monde
Electricité : les prochains hivers sous le signe de la vigilance
La France cumule les difficultés : retards de l’EPR et des énergies renouvelables, travaux sur les réacteurs nucléaires et impact de la crise sanitaire vont peser sur le réseau électrique pendant les trois prochaines années.

Mix électrique : RTE propose d'arrêter les centrales au charbon entre mi-2020 et 2022

Actu Environnement
Mix électrique : RTE propose d'arrêter les centrales au charbon entre mi-2020 et 2022
A l'occasion de la présentation de son bilan prévisionnel pour 2018-2023, RTE a présenté un plan d'arrêt des centrales au charbon françaises compatible avec la sécurité d'approvisionnement. Celui-ci s'étale de 2020 à 2023.

Charbon : la Chine construirait en cachette des dizaines de centrales

Futura Sciences
Charbon : la Chine construirait en cachette des dizaines de centrales
Des centrales à charbon entrent en service alors que le gouvernement chinois avait promis l'arrêt de leur construction. Ces nouvelles capacités dépassent à elles seules la totalité des centrales américaines et mettent en péril le respect de l’accord de Paris.