L’écoféminisme, contre l’organisation sexiste de la société et la destruction de l’environnement

Le Monde, le
L’écoféminisme, contre l’organisation sexiste de la société et la destruction de l’environnement
Le terme, qui postule un lien entre l’oppression des femmes et la destruction de la nature, est apparu en 1974 sous la plume de la militante féministe Françoise d’Eaubonne. Depuis, ce courant de pensée ne cesse de s’étendre.
Articles qui devraient vous intéresser :

Pas d'intervention à Notre-Dame-des-Landes

France Info
Pas d'intervention à Notre-Dame-des-Landes
Mercredi matin, une centaine d'opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes se sont rassemblés pour empêcher la destruction d'une ferme, menacée par le futur chantier. Si les forces de l'ordre n'ont finalement pas entrepris d'intervention, les opposants restent en alerte.

Barrage de Sivens : une ONG porte plainte pour infraction au code de l'environnement

Le Monde
Barrage de Sivens : une ONG porte plainte pour infraction au code de l'environnement
Parmi les infractions, France nature environnement cite la « destruction de zone humide sans autorisation », le « non-respect d'un arrêté préfectoral », la « destruction d'habitat d'espèces protégées » et « un défrichement lancé sans autorisation ».

Une société condamnée à 50 000 euros pour destruction de zone humide sans autorisation

Actu Environnement
Une société condamnée à 50 000 euros pour destruction de zone humide sans autorisation
On peut être adepte des énergies renouvelables et ne pas faire grand cas des zones naturelles où l'on s'implante. La société bretonne LLDC Algae, spécialisée dans la production d'algues et qui chauffe ses installations grâce à la méthanisation du ...

Didier Raoult - La leçon sexiste du chimpanzé

Le Point
Didier Raoult - La leçon sexiste du chimpanzé
L'étude des grands singes nous rappelle que ce n'est pas la culture qui impose la domination masculine, mais le taux de testostérone !