« La confrérie des insectes », ces scientifiques indépendants qui enquêtent sur la disparition des abeilles

Le Monde, le
« La confrérie des insectes », ces scientifiques indépendants qui enquêtent sur la disparition des abeilles
Dans son livre « Et le monde devint silencieux », notre journaliste Stéphane Foucart dévoile comment l’agrochimie a infiltré et instrumentalisé des organisations scientifiques reconnues et des ONG de protection de la nature.
Articles qui devraient vous intéresser :

Disparition des abeilles : les pesticides ne sont pas les seuls responsables

Le Parisien
Disparition des abeilles : les pesticides ne sont pas les seuls responsables
En Europe, 15% des variétés d’abeilles sont désormais sur la liste rouge des insectes pollinisateurs menacés de disparition. Aux Etats Unis, Barack Obama lui-même est inquiet. 30% des abeilles ont...

Quand les universités de Liège et de Bruxelles enquêtent sur les insectes

L'avenir
Quand les universités de Liège et de Bruxelles enquêtent sur les insectes
Des chercheurs de l’ULg et l’ULB modélisent un mécanisme d’adhésion des insectes. Et ils ne manquent pas d’imagination…

« La disparition des insectes peut bousculer l’ordre naturel »

Le Parisien
« La disparition des insectes peut bousculer l’ordre naturel »
C’est une étude menée depuis près de trente ans. Des scientifiques se sont penchés sur l’évolution de la quantité d’insectes volants présents dans les campagnes allemandes entre 1989 et 2017. Le résultat...

La disparition des abeilles pourrait causer plus d’un million de morts par an

L'avenir
La disparition des abeilles pourrait causer plus d’un million de morts par an
Le déclin global des pollinisateurs - essentiellement des abeilles et d’autres insectes - pourrait provoquer jusqu’à 1,4 million de morts supplémentaires par an, soit une augmentation de la mortalité mondiale de près de 3%, selon des chercheurs.