François de Rugy ne veut pas de véhicules diesel en Crit’Air 1

Automobile Propre, le
Par
#Environnement #Politique #Voitures diesel
François de Rugy ne veut pas de véhicules diesel en Crit’Air 1
Des voix s’élèvent, en particulier au gouvernement, pour inclure les véhicules diesel les plus récents à la classe Crit’Air 1, aujourd’hui réservée aux modèles hybrides rechargeables ou fonctionnant au gaz, mais aussi à ceux alimentés à l’essence mis en circulation à partir du 1er janvier 2011 (Euro 5 et 6). L’article François de Rugy ne veut pas de véhicules diesel en Crit’Air 1 est apparu en premier sur Automobile Propre.
Articles qui devraient vous intéresser :

Canicule : les diesels d’avant 2011 interdits à Paris ?

Automobile Propre
Canicule : les diesels d’avant 2011 interdits à Paris ?
En raison de la canicule et de l’épisode de pollution attendu, François de Rugy a annoncé la mise en place d’un dispositif de circulation alternée en région parisienne. Déclenché en cas de dépassement des seuils, celui-ci interdira provisoirement les véhicules essence et diesel...

La prime à la casse de Sarkozy a-t-elle favorisé les véhicules diesel ?

Le Monde
La prime à la casse de Sarkozy a-t-elle favorisé les véhicules diesel ?
Selon François de Rugy, le co-président du groupe écologiste à l'Assemblée, la prime à la casse a favorisé le diesel. En réalité, elle a plus bénéficié aux véhicules à essence et aux moteurs alternatifs.

Bercy veut intégrer les diesel à la vignette Crit’Air 1

Automobile Propre
Bercy veut intégrer les diesel à la vignette Crit’Air 1
Selon une information du Monde, le ministère de l’Économie réfléchirait à inclure les plus récents diesels à la vignette Crit’Air… L’article Bercy veut intégrer les diesel à la vignette Crit’Air 1 est apparu en premier sur Automobile Propre.

Paris : faute de bus « propres », la RATP va remettre en service 118 véhicules diesel

Le Monde
Paris : faute de bus « propres », la RATP va remettre en service 118 véhicules diesel
Manquant de bus propres pour l’extension du réseau prévue en avril 2019, l’entreprise va devoir utiliser des véhicules classés 4 ou 5 selon le certificat Crit’Air.