L'« île de débris » du tsunami japonais n'existe pas !

Futura Sciences, le
Par
#développement durable #Japon
L'« île de débris » du tsunami japonais n'existe pas !
En 2011, le tsunami du Japon a charrié plus de cinq millions de tonnes de débris dans l’océan. Il y a quelques jours, des organes de presse expliquaient qu’une plaque de débris de plus de 70.000 km2 dérivait en direction de la côte ouest des États-Unis. L’information est fausse, et voici les explica...
Articles qui devraient vous intéresser :

ÉCOLOGIE • Les coquillages japonais ne sont pas les bienvenus en Amérique

Courrier International
ÉCOLOGIE • Les coquillages japonais ne sont pas les bienvenus en Amérique
Presque quatre ans après le tsunami qui a ravagé le Japon, l'océan Pacifique continue de charrier des débris sur les côtes américaines. Les moules, balanes et vers qui ont voyagé avec eux ne sont pas les bienvenus. Le mot d'ordre : extermination !

En images : à Java et Sumatra, des scènes de désolation après le passage d’un tsunami

Le Monde
En images : à Java et Sumatra, des scènes de désolation après le passage d’un tsunami
Dégager les débris, pour tenter de retrouver des survivants : les secouristes indonésiens sont à pied d’œuvre deux jours après le passage du tsunami qui a fait au moins 281 morts.

Un tsunami majeur a frappé le sud de la Chine en 1076

Futura Sciences
Un tsunami majeur a frappé le sud de la Chine en 1076
Un tsunami majeur a frappé la côte méridionale de la Chine en 1076, ont annoncé des chercheurs chinois, mettant en garde contre des projets urbanistiques sur une côte aujourd'hui densément peuplée et dotée de plusieurs centrales nucléaires.

Fukushima : trois ans après, la catastrophe toujours si proche

France Info
Fukushima : trois ans après, la catastrophe toujours si proche
Le Japon fête ce mardi un triste anniversaire : il y a trois ans, un tsunami sur la côte orientale de l'île provoquait la mort de 15.880 personnes et un terrible accident nucléaire à la centrale de Fukushima Daïchi. Pas de quoi faire renoncer le gouvernement japonais au nucléaire, malgré...