Philippe Descola : « En Amazonie, c’est d’abord le milieu de vie des Amérindiens qui est détruit »

Le Monde, le
Philippe Descola : « En Amazonie, c’est d’abord le milieu de vie des Amérindiens qui est détruit »
Dans un entretien au « Monde », l’anthropologue rappelle que dans la forêt amazonienne cohabitent près de 600 ethnies. Il propose d’en faire une personnalité juridique de façon à mieux protéger ce trésor de biodiversité.
Articles qui devraient vous intéresser :

Nuit des idées 2019 : « Il faut une révolution mentale », selon Philippe Descola

Le Monde
Nuit des idées 2019 : « Il faut une révolution mentale », selon Philippe Descola
Invité d’honneur de la 4e édition de l’événement, l’anthropologue explique les raisons de notre aveuglement face à l’urgence écologique. Et appelle à repenser notre rapport à la nature.

Bois illégal en Amazonie : la France impliquée

Greenpeace
Bois illégal en Amazonie : la France impliquée
Dans une nouvelle enquête, Greenpeace révèle que des entreprises françaises sont liées au trafic de bois illégal endémique qui détruit l’Amazonie brésilienne. Cet article Bois illégal en Amazonie : la France impliquée est apparu en premier sur Greenpeace France.

« En Guyane, la République Française détruit l’Amazonie et sa biodiversité avec l’aide de subventions de l’Europe »

Le Monde
« En Guyane, la République Française détruit l’Amazonie et sa biodiversité avec l’aide de subventions de l’Europe »
Claudette Labonté, présidente de la fédération Parikweneh de Guyane, et Jean-Philippe Chambrier, président de la Fédération des organisations autochtones de Guyane, expliquent, dans une tribune au « Monde », qu’il existe des alternatives d’utilisation durable de territoires...

Écologistes et Amérindiens veulent bloquer l’élargissement d’un oléoduc

Le Devoir
Écologistes et Amérindiens veulent bloquer l’élargissement d’un oléoduc
Des écologistes et des Amérindiens ont annoncé mercredi qu'ils poursuivaient en justice le...