Fukushima : « Des victimes condamnées à vivre un désastre illimité »

Le Monde, le
Fukushima : « Des victimes condamnées à vivre un désastre illimité »
Genyu Sokyu, le chef du temple de Fukuju-ji, à Miharu, à une quarantaine de kilomètres de la centrale, s'efforce de venir en aide aux réfugiés et de réfléchir sur ce désastre nucléaire.
Articles qui devraient vous intéresser :

Fukushima : plus de morts depuis trois ans que lors du désastre

Le Parisien
Fukushima : plus de morts depuis trois ans que lors du désastre
Trois ans après le tsunami et le séisme qui ont ravagé la province japonaise de Fukushima le 11 mars 2011, plus de personnes sont mortes victimes de stress et de complications de santé que du...

Fukushima: chronique d’un accident sans fin vu de l’intérieur en BD

Natura Sciences
Fukushima: chronique d’un accident sans fin vu de l’intérieur en BD
- Glénat publie Fukushima, Chronique d'un accident sans fin. Une BD qui fait vivre la catastrophe de Fukushima de l’intérieur. Les employés de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi racontent leur lutte contre le mal radioactif. Un récit scénarisé par Bertrand Galic et dessiné par...

Fukushima : retour sur la tragique catastrophe nucléaire

Futura Sciences
Fukushima : retour sur la tragique catastrophe nucléaire
Il y a six ans, un tsunami ravageait la partie nord-ouest de l'île d’Honshū, au Japon, faisant un nombre considérable de victimes. Situées en bord de mer, deux centrales nucléaires ont été touchées et celle de Fukushima-Daiichi complètement détruite. Retour en arrière sur cette double...

Des habitants de Fukushima se plaignent d’une statue vêtue d’une combinaison antiradiation

Le Monde
Des habitants de Fukushima se plaignent d’une statue vêtue d’une combinaison antiradiation
L’œuvre installée dans la ville japonaise est critiquée : elle donnerait l’impression qu’il faut se protéger pour vivre à Fukushima depuis l’accident nucléaire.