Uniper lance un appel à initiatives pour la reconversion de ses centrales à charbon

Actu Environnement, le
Par
#Energie
Uniper lance un appel à initiatives pour la reconversion de ses centrales à charbon
Uniper veut développer de nouvelles activités énergétiques sur les sites de ses centrales à charbon, destinées à fermer d'ici 2022. "Convaincu de l'attractivité, des atouts et du potentiel de ses deux grands sites d'Emile Huchet (Saint-Avold, Mose...
Articles qui devraient vous intéresser :

La France prépare la fermeture de ses dernières centrales à charbon

Le Monde
La France prépare la fermeture de ses dernières centrales à charbon
Emmanuel Macron a confirmé mi-décembre 2017 sa décision de fermer les centrales à charbon françaises avant la fin du quinquennat. EDF, qui exploite les unités de Cordemais et du Havre, et l’allemand Uniper (Gardanne et Saint-Avold), ont déjà en partie anticipé.

Fermeture des centrales à charbon : quel avenir pour ces sites de production ?

Actu Environnement
Fermeture des centrales à charbon : quel avenir pour ces sites de production ?
Emmanuel Macron a confirmé la fermeture, d'ici la fin du quinquennat, des cinq unités de production d'électricité à partir de charbon. Une mission interministérielle est chargée de préparer cette échéance. Fermeture totale ou reconversion ?

EPH, le groupe de Daniel Kretinsky, pourrait acheter deux des dernières centrales à charbon en France

Le Monde
EPH, le groupe de Daniel Kretinsky, pourrait acheter deux des dernières centrales à charbon en France
Le groupe tchèque est sur les rangs pour acquérir les actifs français d’Uniper. Le groupe allemand exploite un site à Gardanne et un autre à Saint-Avold.

La Finlande pourrait être le premier pays à fermer toutes ses centrales à charbon

Futura Sciences
La Finlande pourrait être le premier pays à fermer toutes ses centrales à charbon
La Finlande envisage de fermer sa dernière centrale à charbon d'ici à 2030. L'annonce n'est pas surprenante car la part de cette source fossile est déjà faible et le pays investit depuis longtemps dans les énergies renouvelables. Mais à l'échelle mondiale, la tendance est différente.