« La décision française d’abandonner le réacteur nucléaire Astrid est critiquable »

Le Monde, le
« La décision française d’abandonner le réacteur nucléaire Astrid est critiquable »
Si l’atome a peu de chances de s’avérer déterminant, à l’avenir, dans la lutte contre le réchauffement, son développement n’a pas eu que des inconvénients, explique, dans sa chronique, Stéphane Foucart, journaliste au « Monde ».
Articles qui devraient vous intéresser :

Nucléaire : la France abandonne la quatrième génération de réacteurs

Le Monde
Nucléaire : la France abandonne la quatrième génération de réacteurs
Le projet Astrid de réacteur à neutrons rapides est mis à l’arrêt en catimini par le Commissariat à l’énergie atomique. Un coup dur pour l’avenir de la filière.

La droite et l’extrême droite dénoncent le coup d’arrêt porté à la recherche nucléaire

Le Monde
La droite et l’extrême droite dénoncent le coup d’arrêt porté à la recherche nucléaire
Les écologistes se sont, eux, félicités de l’abandon du projet Astrid de réacteur à neutrons rapides.

Nucléaire : en Chine, la première centrale EPR reçoit son combustible

Futura Sciences
Nucléaire : en Chine, la première centrale EPR reçoit son combustible
Le premier réacteur nucléaire EPR à entrer en service sera chinois : le chargement de combustible a commencé à Taishan. Cette nouvelle génération à eau pressurisée, mieux sécurisée et plus puissante mais aussi plus complexe à réaliser, est en chantier en France et en Finlande, et tous...

Tricastin : feu vert pour exploiter dix ans de plus le réacteur n°2

Actu Environnement
Tricastin : feu vert pour exploiter dix ans de plus le réacteur n°2
L'Autorité de sûreté nucléaire a publié sa décision sur la poursuite de l'exploitation, jusqu'à quarante ans, du réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Tricastin, située dans la Drôme. La robustesse de la centrale doit néanmoins être renforcée.