Épilepsie : « Les mauvais diagnostics coûtent cher »

Le Figaro, le
#Santé
Épilepsie : « Les mauvais diagnostics coûtent cher »
INFOGRAPHIE - A l'occasion de la journée mondiale de l'épilepsie, retour sur une maladie répandue mais mal connue, dont le sous-diagnostic génère des complications et coûte cher.
Articles qui devraient vous intéresser :

Les embouteillages coûtent cher aux Français

France Info
Les embouteillages coûtent cher aux Français
Les bouchons coûtent cher. Selon une étude de l'institut de recherche CEBR, basé à Londres, l'engorgement du trafic autoroutier coûte 5,9 milliards d'euros pour les 13 plus grandes zones urbaines françaises. Chaque année, un automobiliste passe 47 heures en moyenne dans les embouteillages....

Les crises d’absence, une forme méconnue d’épilepsie qui touche les enfants

Le Figaro
Les crises d’absence, une forme méconnue d’épilepsie qui touche les enfants
Regard dans le vide, absence de réactivité… À l’approche de la journée internationale de l’épilepsie, focus sur épilepsie-absence.

Lutter contre le choléra sur les rives du lac Tanganyika

Le Monde
Lutter contre le choléra sur les rives du lac Tanganyika
Fin 2015, une grande campagne a été lancée pour encourager un traitement au chlore à domicile, mais les flacons coûtent cher.

La chirurgie au chevet de l’épilepsie

L'avenir
La chirurgie au chevet de l’épilepsie
Quand les médicaments ne marchent pas pour lutter contre l’épilepsie, les nouveaux traitements chirurgiques interviennent.