« Il va falloir commencer à dresser des plans d’action »

La Tribune, le
« Il va falloir commencer à dresser des plans d’action »
La dynamique ministre de l’Environnement marocaine a pris part à de nombreux travaux menés conjointement entre la France, qui assurait la présidence de la COP jusqu’en novembre, et le Maroc, désormais aux manettes pour une année. La « championne du climat », qui partage ce rôle avec la française Laurence Tubiana, rappelle dans un entretien avec La Tribune les fortes attentes envers la COP22 des pays vulnérables.
Articles qui devraient vous intéresser :

Antonio Guterres : « D’ici à 2030, les plans d’action nationaux doivent réduire d’au moins 45 % la pollution mondiale »

Le Monde
Antonio Guterres : « D’ici à 2030, les plans d’action nationaux doivent réduire d’au moins 45 % la pollution mondiale »
A l’occasion de la Journée de la Terre, le secrétaire général de l’ONU lance un appel à tous les pays, toutes les villes, entreprises et institutions financières pour adopter des plans concrets et rapides, afin d’arriver à zéro émission de gaz à effet de serre.

« Il va falloir un an ou deux… »

L'avenir
« Il va falloir un an ou deux… »
Maxime Prévot s’inquiète lui aussi de l’expertise du personnel qui doit rendre la nouvelle agence opérationnelle. Ainsi, tous les agents concernés par la santé et l’action sociale au sein de la DGO5 ne vont pas rejoindre l’organisme à Charleroi.

365 initiatives pour bien commencer l’année !

Ecolo info
365 initiatives pour bien commencer l’année !
Après les bonnes résolutions, découvrez encore plus de bonnes idées inspirantes pour passer à l'action en 2016 grâce à "365 initiatives pour réinventer notre monde". Cet article 365 initiatives pour bien commencer l’année ! est apparu en premier sur Ecolo-Info.

Nitrates : les plans d'épandage à la parcelle sur la sellette

Actu Environnement
Nitrates : les plans d'épandage à la parcelle sur la sellette
Un rapport propose d'abandonner les plans d'épandage à la parcelle. Il suggère de leur substituer des plans d'épandage globaux et de mieux contrôler les apports en azote dans les champs.