L'Alsace va protéger son grand hamster, mammifère emblématique

France Info, le
Par
#Environnement #Alsace #hamster
L'Alsace va protéger son grand hamster, mammifère emblématique
La région Alsace a décidé ce lundi de lancer un programme de préservation du grand hamster d'Alsace, mammifère régional emblématique. A terme, il y aura 1.500 rongeurs, contre 500 à 1.000 actuellement. La France avait été sermonnée par la commission européenne pour ne pas en faire assez pour la préservation de l'espèce. 
Articles qui devraient vous intéresser :

Le grand hamster d'Alsace enfin préservé

Terra Eco
no preview
Il est petit, a des oreilles rondes… et a valu à la France un rappel à l'ordre par la Cour européenne de justice en juin 2011. Classé dans la liste rouge mondiale des espèces menacées, le grand hamster d'Alsace ne bénéficiait pas de mesures de préservation particulières. Mais ça,...

Lémuriens, grand hamster d’Alsace et baleine franche sont proches de l'extinction

Futura Sciences
Lémuriens, grand hamster d’Alsace et baleine franche sont proches de l'extinction
L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a publié sa nouvelle liste rouge des espèces animales et végétales menacées. Une révision indiquant que les lémuriens de Madagascar et le grand hamster d'Alsace sont en danger critique, et la baleine franche de l'Atlantique...

Hamster d'Alsace : consultation sur le plan d'actions sur fond de grand contournement

Actu Environnement
Hamster d'Alsace : consultation sur le plan d'actions sur fond de grand contournement
Le ministère de la Transition écologique soumet à la consultation du public, jusqu'au 8 février prochain, le nouveau Plan national d'actions (PNA) en faveur du Hamster commun et de la biodiversité de plaine, qui couvrira la période 2019-2028. "Grâ...

Le grand hamster d'Alsace va bénéficier d'un programme de préservation

Le Monde
Le grand hamster d'Alsace va bénéficier d'un programme de préservation
Il vise à faire passer la population à un effectif viable de 1 500 rongeurs, contre 500 à 1 000 actuellement, alors que la France a été rappelée à l'ordre par la Cour européenne de justice.