Un tagueur culinaire sévit en Allemagne

Terra Eco, le
Par
Un tagueur culinaire sévit en Allemagne
Il sévit sur les murs de Cologne mais aux noms d'oiseaux préfèrent les noms de légumes. « Risotto : 1 tasse de riz, 300 grammes d'escalope de dinde, 1 courgette, 2 carottes, 1 poivron rouge, 1 oignon, sel, poivre, curry » est ainsi inscrit en lettre rouges sur une affiche publicitaire vantant les mérites d'un sandwich McDo. « Il s'agit d'un plaidoyer pour la vraie cuisine, contre la nourriture produite par les grands groupes agroalimentaires », fait remarquer le site de la radio Deutsche Welle cité par (...) - Les Brèves
Articles qui devraient vous intéresser :

En Allemagne, se chauffer ou se doucher à l’eau chaude, c’est un luxe

Rue89

    En Allemagne, se chauffer ou se doucher à l’eau chaude, c’est un luxe
L'Allemagne a choisi de se passer du nucléaire. Résultat : l'électricité coûte plus cher. A Berlin, Rue89 a rencontré des "précaires énergétiques" convertis de force à la transition écologique et aux gros pulls.

Fastned annonce son réseau de superchargeurs en Allemagne

Automobile Propre
Fastned annonce son réseau de superchargeurs en Allemagne
Acteur majeur aux Pays-Bas où il opère une soixantaine de stations, Fastned s’apprête à étendre son réseau de charge rapide en Allemagne où il prévoit l’ouverture de 14 sites au cours des prochains mois.

L’Allemagne légalise l’interdiction des vieux véhicules diesel en ville

Automobile Propre
L’Allemagne légalise l’interdiction des vieux véhicules diesel en ville
Le tribunal administratif de Leipzig en Allemagne à tranché ce mardi : les autorités locales pourront interdire à leur guise la circulation des véhicules diesel les plus polluants. Une décision qui a effrayé la bourse de Francfort, ou les titres de plusieurs constructeurs automobiles ont...

Voiture hydrogène : l’Allemagne veut investir 250 millions d’euros

Automobile Propre
Voiture hydrogène : l’Allemagne veut investir 250 millions d’euros
Alors que ses constructeurs nationaux ambitionnent de lancer leurs premières voitures à hydrogène dans les années à venir, l’Allemagne prévoit de soutenir la filière à hauteur de 250 millions d’euros.