En Antarctique, le glacier du Pin recule inexorablement

Le Monde, le
En Antarctique, le glacier du Pin recule inexorablement
Le glacier de l'île du Pin devrait contribuer de façon importante à l'élévation du niveau des mers dans les prochaines décennies.
Articles qui devraient vous intéresser :

Antarctique : le glacier de l’île du Pin recule-t-il irréversiblement ?

Futura Sciences
Antarctique : le glacier de l’île du Pin recule-t-il irréversiblement ?
Le recul du glacier de l’île du Pin — l’un des plus importants de la calotte polaire antarctique, pourrait bien être irréversible. Une équipe de recherche française suggère que d’ici 20 ans, la limite terre-mer du glacier pourrait reculer de 40 km, engendrant une importante hausse du...

Ils plongent sous le « glacier de la fin du monde » et reviennent avec des nouvelles inquiétantes

Futura Sciences
Ils plongent sous le « glacier de la fin du monde » et reviennent avec des nouvelles inquiétantes
Depuis quelques années maintenant, les chercheurs reconnaissent le glacier Thwaites, situé dans l’ouest de l’Antarctique, comme l’un des plus sensibles au réchauffement climatique anthropique. Et de nouveaux travaux pourraient justifier encore un peu plus son surnom de « glacier de la fin...

Antarctique : un important glacier pourrait atteindre un point de non-retour et provoquer une montée des eaux de 3 m !

Futura Sciences
Antarctique : un important glacier pourrait atteindre un point de non-retour et provoquer une montée des eaux de 3 m !
L’ouest de l’Antarctique est considéré par les chercheurs comme un élément critique de notre système climatique. Son effondrement provoquerait une élévation du niveau de la mer de plus de trois mètres. Et aujourd’hui, des chercheurs confirment que Pine Island Glacier — le glacier de...

La calotte polaire Ouest-Antarctique pourrait s'effondrer, comme il y a 125.000 ans

Futura Sciences
La calotte polaire Ouest-Antarctique pourrait s'effondrer, comme il y a 125.000 ans
Il y a plusieurs dizaines de milliers d’années, l’inlandsis antarctique occidental semble s’être effondré, provoquant une importante hausse du niveau de la mer. Avec le réchauffement climatique en cours, les chercheurs craignent que le phénomène se répète aujourd’hui.