Emballages plastique : l'extension des consignes de tri pourrait être généralisée malgré son coût

Actu Environnement, le
Par
#Dechets / Recyclage
Emballages plastique : l'extension des consignes de tri pourrait être généralisée malgré son coût
Le coût net moyen de l'extension des consignes de tri à l'ensemble des emballages plastique ressort à 1.500 euros la tonne. Un coût intenable à long terme qui peut être optimisé et n'empêche pas Eco-Emballages de vouloir étendre l'expérimentation.
Articles qui devraient vous intéresser :

Extension du tri des emballages : c'est parti !

Actu Environnement
Extension du tri des emballages : c'est parti !
Après plusieurs mois de test, l'extension des consignes de tri aux emballages plastique a fait ses preuves. La modernisation des centres de tri est au coeur du dispositif.

Extension des consignes de tri : l'Ademe préconise des centres de tri plus gros, automatisés et moins nombreux

Actu Environnement
Extension des consignes de tri : l'Ademe préconise des centres de tri plus gros, automatisés et moins nombreux
L'extension des consignes de tri à tous les emballages plastique devrait profondément bouleverser le paysage français des centres de tri. L'Ademe estime qu'il faut revoir en profondeur l'organisation de la collecte et du tri.

Citeo relance l'extension des consignes de tri

Actu Environnement
Citeo relance l'extension des consignes de tri
En pleine préparation de la feuille de route Economie circulaire, Citeo ouvre de nouveaux appels à projets pour poursuivre l'extension des consignes de tri. L'éco-organisme de la filière emballages finance deux volets. Le premier vise à moderniser...

Déchets plastique : 126 à 179 collectivités devraient être retenues pour l'extension du tri

Actu Environnement
Déchets plastique : 126 à 179 collectivités devraient être retenues pour l'extension du tri
Entre 126 et 179 collectivités devraient être retenues par Eco-Emballages dans le cadre de l'appel à projets relatif à l'extension du tri des emballages plastique. Jusqu'à un Français sur cinq pourrait être concernés dès mars 2016.