Les émissions américaines de méthane sont sous-estimées

Le Monde, le
Les émissions américaines de méthane sont sous-estimées
Localement, les activités pétrolières et gazières américaines peuvent émettre près de cinq fois plus de méthane que prévu par les inventaires officiels
Articles qui devraient vous intéresser :

Réchauffement climatique : les barrages hydrauliques émettraient des gaz à effet de serre

Futura Sciences
no preview
Du CO2 au méthane, les retenues d'eau derrière les barrages hydrauliques émettent des gaz à effet de serre, produits par l'activité biologique. Ces quantités injectées dans l'atmosphère ont été sous-estimées de 25 %, affirment des chercheurs américains.

Les États-Unis émettent beaucoup plus de méthane qu’estimé, indique une nouvelle étude

Le Devoir
Les États-Unis émettent beaucoup plus de méthane qu’estimé, indique une nouvelle étude
L’exploitation d’énergies fossiles et leur traitement provoqueraient, aux États-Unis, des émissions de méthane beaucoup plus importantes que ce que les autorités ont jusqu’ici estimées, selon une nouvelle étude publiée lundi. Le méthane est un gaz à effet de serre 20 fois plus...

Émissions de méthane : les palourdes pourraient concurrencer les élevages bovins

Futura Sciences
Émissions de méthane : les palourdes pourraient concurrencer les élevages bovins
L’étude des émissions de gaz à effet de serre nous en apprend presque tous les jours. Et aujourd’hui justement, des scientifiques révèlent que quelque 10 % des émissions de la mer Baltique seraient dues… aux palourdes !

Du méthane s'échappe au fond des océans : y a-t-il danger ?

Futura Sciences
Du méthane s'échappe au fond des océans : y a-t-il danger ?
Les hydrates de méthane, ou clathrates, mélanges de glace et de méthane emprisonné, sont de formidables réserves d'énergie tapies en bordure des océans, notamment en Arctique. Comme le méthane est un puissant gaz à effet de serre, ses réserves pourraient être une bombe climatique à...