Matières premières : les barils texans de pétrole déstabilisent l’OPEP

Le Monde, le
Matières premières : les barils texans de pétrole déstabilisent l’OPEP
Si le cours du baril a connu une remontée fulgurante au second semestre 2017, le début d’année s’annonce plus incertain. Les volumes produits par les Américains pèsent sur l’offre disponible au niveau mondial.
Articles qui devraient vous intéresser :

La guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis inquiète les pétroliers texans

Le Monde
La guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis inquiète les pétroliers texans
Pékin a menacé d’imposer des tarifs douaniers de 25 % sur les importations d’or noir, de gaz et de charbon américains à partir du 6 juillet. Une mesure dont les producteurs texans de pétrole de schiste pourraient être les premières victimes.

Prix du pétrole : l’OPEP n’agira pas seule

Le Monde
Prix du pétrole : l’OPEP n’agira pas seule
L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) campe sur ses positions face aux autres producteurs qui refusent de réduire leur production d’or noir.

Premier accord pétrolier entre pays membres et hors Opep depuis 2001

Le Monde
Premier accord pétrolier entre pays membres et hors Opep depuis 2001
Les pays qui ne font pas partie de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole se sont engagés à réduire leur production de 562 000 barils par jour.

Pétrole : l’OPEP parvient à un accord dans la douleur, les cours remontent

Le Monde
Pétrole : l’OPEP parvient à un accord dans la douleur, les cours remontent
Après deux jours de négociations tendues à Vienne, le cartel pétrolier et ses alliés russes se sont mis d’accord pour réduire leur production de 1,2 million de barils par jour.