Un projet de décret fixe le seuil de consommation énergétique des logements « indécents »

Actu Environnement, le
Par
#Bâtiment
Un projet de décret fixe le seuil de consommation énergétique des logements « indécents »
Un projet de décret fixe le seuil de consommation à 500 kWh d'énergie finale par m2 et par an, au-delà duquel un logement serait indécent et donc inlouable. Ce texte, appliqué en 2023, est soumis à consultation publique.
Articles qui devraient vous intéresser :

Programmation pluriannuelle de l'énergie : le ministère publie le projet de décret

Actu Environnement
Programmation pluriannuelle de l'énergie : le ministère publie le projet de décret
Le ministère de la transition énergétique publie le projet de décret PPE qui fixe les objectifs de production renouvelable et de réduction de consommation pour 2028. Il interdit aussi la construction de nouvelles centrales thermiques.

Certificats d'économie de pesticides : un projet de décret fixe l'obligation des distributeurs pour 2020

Actu Environnement
Certificats d'économie de pesticides : un projet de décret fixe l'obligation des distributeurs pour 2020
Le ministère de l'Agriculture a dévoilé le projet de décret qui fixe un objectif intermédiaire pour l'année 2020, appliqué à chaque distributeur dans le cadre des certificats d'économie de produits phytopharmaceutiques (CEPP). Ce décret est soumis...

Passoires thermiques : les derniers arbitrages de la loi énergie

Actu Environnement
Passoires thermiques : les derniers arbitrages de la loi énergie
Les députés et les sénateurs ont trouvé un compromis, sur le projet de loi énergie, concernant la rénovation des "passoires thermiques" étiquetées F et G. Ils n'ont pas retenu le classement de toutes les passoires en logements indécents.

Rénovation des passoires thermiques : le Sénat se divise

Actu Environnement
Rénovation des passoires thermiques : le Sénat se divise
Alors que le Sénat a débuté l'étude du projet de loi énergie avec pour mot d'ordre l'accompagnement des propriétaires dans la rénovation, une majorité de sénateurs a voté le classement des passoires étiquetées F et G en logements indécents, inloua...