Loi économie circulaire : le Sénat partagé sur l'accès aux pièces détachées

Actu Environnement, le
Par
#Déchets
Loi économie circulaire : le Sénat partagé sur l'accès aux pièces détachées
Plusieurs amendements assouplissent ou renforcent l'accès aux pièces détachées, l'information du public sur leur disponibilité et la possibilité de recourir à des pièces d'occasion.
Articles qui devraient vous intéresser :

Loi économie circulaire : les députés se penchent sur l'accessibilité des pièces détachées

Actu Environnement
Loi économie circulaire : les députés se penchent sur l'accessibilité des pièces détachées
Les députés ont retravaillé les dispositions relatives au délai de mise à disposition des pièces détachées et la durée minimale de disponibilité des pièces de certains produits. Ils ont aussi prévu l'impression 3D des pièces indisponibles.

Loi économie circulaire : l'Etat veut encourager l'utilisation de pièces électriques d'occasion

Actu Environnement
Loi économie circulaire : l'Etat veut encourager l'utilisation de pièces électriques d'occasion
Le projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire ne révise pas uniquement la législation sur l'affichage de la disponibilité des pièces détachées des équipements électriques et électroniques. Il modifie aussi le ...

Comment savoir si les pièces détachées de votre lave-linge sont disponibles ?

Terra Eco
Comment savoir si les pièces détachées de votre lave-linge sont disponibles ?
La loi le prévoit depuis plus d'un an, et pourtant… La durée de disponibilité des pièces détachées est rarement inscrite sur les étiquettes des produits ou sur les sites de vente en ligne. C'est la conclusion d'une enquête de l'UFC-Que Choisir. Ne cherchez pas. Vous ne la trouverez...

Réparation : bientôt une filière de pièces détachées d'occasion pour le gros électroménager ?

Actu Environnement
Réparation : bientôt une filière de pièces détachées d'occasion pour le gros électroménager ?
Une étude, commandée par l'Ademe, estime que la création d'une filière de pièces détachées de seconde main est financièrement viable si elle s'appuie sur le réseau existant Envie. Mais des verrous restent à lever avant son lancement opérationnel.