Monsanto : d’autres pays que la France seraient concernés par du fichage illégal

Le Parisien, le
Monsanto : d’autres pays que la France seraient concernés par du fichage illégal
Le groupe Bayer, propriétaire de Monsanto a évoqué cette éventualité.
Articles qui devraient vous intéresser :

Monsanto : des médias et des ONG répliquent après la révélation du fichage illégal

Le Monde
Monsanto : des médias et des ONG répliquent après la révélation du fichage illégal
« Le Monde » et France 2 ont révélé qu’un cabinet de lobbying mandaté par Monsanto avait fiché illégalement 200 personnes, dont près de la moitié sont des journalistes.

Soupçon de fichage illégal par Monsanto : Bayer présente ses excuses

Le Monde
Soupçon de fichage illégal par Monsanto : Bayer présente ses excuses
Bayer a cependant estimé ne pas voir « pour le moment » d’éléments montrant que ces listes ont enfreint la loi. Le parquet de Paris, lui, a ouvert une enquête préliminaire.

Monsanto n’a pas fini d’empoisonner Bayer

Courrier International
Monsanto n’a pas fini d’empoisonner Bayer
Le rachat du géant américain, connu pour avoir breveté le Roundup, devait être une bonne affaire pour le groupe allemand Bayer. Il se révèle être un véritable champ de mines, juge ce quotidien munichois. Le fichage illégal de personnalités en est une nouvelle preuve.

Au moins sept pays européens et les institutions de l’UE concernés par le « fichier Monsanto »

Le Monde
Au moins sept pays européens et les institutions de l’UE concernés par le « fichier Monsanto »
Le cabinet d’avocats Sidley Austin, mandaté par l’entreprise allemande, « déterminera si de telles listes existent aussi dans d’autres pays », a déclaré le groupe Bayer.