En Norvège, une ville retrouve le soleil grâce aux miroirs

Terra Eco, le
Par
En Norvège, une ville retrouve le soleil grâce aux miroirs
Désormais, chaque jeudi, nous vous présentons une tendance futuriste et décalée, sélectionnée par les éclaireurs de Soon Soon Soon. Aujourd'hui, découvrez le système de miroirs qui permet aux habitants de Rjukan de profiter du soleil. En Norvège, Rjukan, 3 500 âmes, est entourée de montagnes qui la plongent dans l'obscurité de septembre à mars. Impossible de voir un rayon de soleil pendant six mois. Pour éviter à ses habitants d'avoir à grimper sur les sommets lorsqu'ils ont besoin d'un bain de lumière, la (...) - Énergie / Europe, Société
Articles qui devraient vous intéresser :

Un village norvégien retrouve le soleil grâce à des miroirs géants

Le Parisien
Un village norvégien retrouve le soleil grâce à des miroirs géants
Et la lumière fut... Privé de soleil la moitié de l'année à cause des montagnes environnantes, le village norvégien de Rjukan a inauguré mercredi un ingénieux système de miroirs géants censé le...

Le village qui n'avait jamais vu le soleil en hiver

France Info
Le village qui n'avait jamais vu le soleil en hiver
En Norvège, une petite ville enclavée dans les montagnes va apercevoir la lumière du soleil, en hiver, pour la première fois de son histoire. Jusqu'à présent, elle était privée de soleil six mois de l'année, de septembre à mars. Mais c'était avant qu'une idée un peu folle vienne...

Du solaire pour booster l'artisanat du Sud

Terra Eco
Du solaire pour booster l'artisanat du Sud
Dans de nombreux pays pauvres, l'énergie du soleil est abondante. Encore faut-il que les communautés locales puissent y avoir accès. C'est le but de l'entreprise GoSol, qui leur apprend à construire des concentrateurs solaires. Torréfier des graines de café ou des fèves de cacao, faire cuire...

Un tétraplégique retrouve l'usage de sa main grâce à une puce et un ordinateur

L'express
Un tétraplégique retrouve l'usage de sa main grâce à une puce et un ordinateur
Tétraplégique depuis 6 ans, Ian Buckhart a retrouvé partiellement l'usage de sa main. Cette opération révolutionnaire fonctionne grâce à une puce implantée dans son cerveau et reliée à un ordinateur. Ses pensées sont interprétées par la machine qui transmet les ordres à sa main.