Pourquoi cesse-t-on de bouger pour mieux écouter ?

Le Figaro, le
Par
#Santé
Pourquoi cesse-t-on de bouger pour mieux écouter ?
Des neurones moteurs savent inhiber leurs « cousins » du cortex auditif. Un processus qui nous permettrait d'être plus attentifs aux bruits extérieurs.
Articles qui devraient vous intéresser :

Choisir la bonne direction

L'express
Choisir la bonne direction
Pourquoi il faut écouter la mise en garde de Jacques Testart sur le risque transhumaniste.

Médiatrice, c’est savoir écouter, mettre en rapport, et conseiller

L'avenir
Médiatrice, c’est savoir écouter, mettre en rapport, et conseiller
Caroline Doppagne, quelles sont les plaintes que vous recevez?

Penser donne faim, bouger rassasie

Le Figaro
Penser donne faim, bouger rassasie
Les activités intellectuelles font consommer davantage de calories.

Quand on boit des sodas, il faut bouger

Le Figaro
Quand on boit des sodas, il faut bouger
Leur consommation impose de manger moins de calories et de faire plus d'activité physique.