L'Anses ne s'oppose pas à l'utilisation d'eaux usées traitées pour la consommation humaine

Actu Environnement, le
Par
#Eau
L'Anses ne s'oppose pas à l'utilisation d'eaux usées traitées pour la consommation humaine
L'Anses s'est récemment prononcée sur un projet de réutilisation d'eaux usées traitées pour la consommation humaine prévu en Vendée. Elle établit un cahier des charges des mesures de contrôle à mettre en oeuvre.
Articles qui devraient vous intéresser :

Eaux usées traitées : pourquoi cette nouvelle ressource est à utiliser

Futura Sciences
Eaux usées traitées : pourquoi cette nouvelle ressource est à utiliser
Les eaux usées traitées représentent des millions de m3 d’eau, dont on se sert peu. La Water Reuse, ou Reut pour Réutilisation des Eaux Usées Traitées, reste marginale : question sanitaire, réglementation et partage du coût de traitement de ces « eaux grises » freinent l’usage....

Réutilisation des eaux usées : une expérimentation envisagée malgré l'avis défavorable de l'Anses

Actu Environnement
Réutilisation des eaux usées : une expérimentation envisagée malgré l'avis défavorable de l'Anses
Le ministère de la Transition écologique envisage d'autoriser une expérimentation d'utilisation d'eaux usées pour l'irrigation initiée par Veolia et la FNSEA. L'Anses a émis un avis clairement défavorable à ce projet.

Réutilisation des eaux usées traitées : l'économie circulaire appliquée au domaine de l'eau

Actu Environnement
Réutilisation des eaux usées traitées : l'économie circulaire appliquée au domaine de l'eau
Nicolas Condom, dirigeant fondateur d'Ecofilae revient sur l'opportunité d'un développement de la réutilisation des eaux usées traitées en irrigation au regard des tensions sur l'eau et l'agriculture dans un contexte de réchauffement climatique.

La réutilisation des eaux usées traitées : une croissance en France malgré de nombreux projets non aboutis

Actu Environnement
La réutilisation des eaux usées traitées : une croissance en France malgré de nombreux projets non aboutis
Le Cerema a esquissé dans une étude le paysage français de la réutilisation des eaux usées traitées. Des leviers et points de blocages ont pu être identifiés. Dans le même temps, la réglementation poursuit son évolution.