La grippe espagnole, un secret trop bien gardé

Le Monde, le
La grippe espagnole, un secret trop bien gardé
Entre 1918 et 1919, cette épidémie, partie des Etats-Unis, tua plus de cinquante millions de personnes dans le monde. Mais le nombre de morts a été systématiquement masqué par la censure, pour ne pas créer la panique ni perturber les dernières campagnes militaires de la Grande Guerre, précise Pierre-Cyrille Hautcœur, dans sa chronique au « Monde ».
Articles qui devraient vous intéresser :

L'origine du virus de la grippe espagnole de 1918 enfin précisée

Le Figaro
L'origine du virus de la grippe espagnole de 1918 enfin précisée
L'agent infectieux serait né d'une souche humaine et de gènes aviaires.

Les éléphants de Lagos, secret bien gardé du Nigeria

Le Monde
Les éléphants de Lagos, secret bien gardé du Nigeria
Les pachydermes, qui voient leur territoire toujours plus réduit par la déforestation, se rapprochent de la mégapole nigériane et font de brèves incursions.

Offensive tardive : la grippe débarque

L'avenir
Offensive tardive : la grippe débarque
Ça y est! Ou presque. La «saison de la grippe» devrait commencer la semaine prochaine. C’est le commissaire à la grippe qui l’annonce.

D’anciens virus referont-ils surface avec le réchauffement climatique ?

Futura Sciences
D’anciens virus referont-ils surface avec le réchauffement climatique ?
La planète entière tremble sous la menace du nouveau coronavirus apparu il y a quelques jours en Chine. Et la découverte de chercheurs dans les glaces de l’Himalaya n’est pas faite pour nous rassurer. Plusieurs virus jusqu’alors inconnus ont été mis au jour. Volontairement, cette fois,...