Cigarettes électroniques: une aide pour arrêter?

Natura Sciences, le
Par
#Santé #électricité #micropolluants #pollution #pollution de l'air #tabac
Cigarettes électroniques: une aide pour arrêter?
- A quelques jours du début de l’opération "un mois sans tabac", une étude de la revue Cochrane répond à la question que beaucoup de fumeurs se posent: la cigarette électronique, bien que moins chère que les cigarettes traditionnelles, aide-t-elle à arrêter de fumer? Selon les experts, la e-cigarette avec nicotine présente un rapport bénéfice-risque positif dans le sevrage tabagique. Cet article Cigarettes électroniques: une aide pour arrêter? est apparu en premier sur Natura Sciences.
Articles qui devraient vous intéresser :

Les cigarettes électroniques sont-elles utiles pour arrêter de fumer et moins nocives pour la santé ?

Notre Planète
Les cigarettes électroniques sont-elles utiles pour arrêter de fumer et moins nocives pour la santé ?
Les cigarettes électroniques voient leur usage se développer progressivement alors que les ventes de tabac diminuent et que celles des substituts nicotiniques stagnent[1].

E-cigarettes: gare aux explosions!

Natura Sciences
E-cigarettes: gare aux explosions!
- Si les cigarettes électroniques peuvent constituer une aide pour arrêter de fumer et réduire les risques sur sa santé, elles présentent un risque insoupçonné... les batteries peuvent exploser! Deux explosions récentes viennent rappeler ce risque. Cet article E-cigarettes: gare aux...

Le Massachusetts interdit toutes les cigarettes électroniques

Le Monde
Le Massachusetts interdit toutes les cigarettes électroniques
Cet Etat américain est le premier à interdire, temporairement, la vente de toutes les cigarettes électroniques.

États-Unis: San Francisco interdit la vente de cigarettes électroniques

Le Figaro
États-Unis: San Francisco interdit la vente de cigarettes électroniques
Les cigarettes électroniques qui n’ont pas obtenu le feu vert de la FDA, l’agence sanitaire fédérale américaine, ne pourront plus être commercialisées à San Fransisco. Or la FDA n’a pour l’heure approuvé aucun de ces produits.