Au Japon, l'eau charrie la radioactivité

Terra Eco, le
Par
Au Japon, l'eau charrie la radioactivité
La radioactivité n'est pas forcément là où on l'attend. Emportés par les typhons et la fonte des neige, les radionucléides s'accumulent dangereusement au bord des rivières japonaises. Dans la préfecture de Fukushima, la radioactivité est mo­uvante. Les césiums radioactifs 134 et 137, les principaux radionucléides qui posent problème plus de deux ans et demi après la catastrophe, s'accumulent dangereusement au bord des rivières des zones les moins touchées par les retombées initiales. Ils sont en effet (...) - Fukushima / Japon, Nucléaire
Articles qui devraient vous intéresser :

L'« île de débris » du tsunami japonais n'existe pas !

Futura Sciences
L'« île de débris » du tsunami japonais n'existe pas !
En 2011, le tsunami du Japon a charrié plus de cinq millions de tonnes de débris dans l’océan. Il y a quelques jours, des organes de presse expliquaient qu’une plaque de débris de plus de 70.000 km2 dérivait en direction de la côte ouest des États-Unis. L’information est fausse, et...

Accident de Nyonoksa en Russie : des traces d'une fission nucléaire détectées

Futura Sciences
Accident de Nyonoksa en Russie : des traces d'une fission nucléaire détectées
Ce 8 août dernier, la radioactivité avait dépassé au moins 16 fois le niveau habituel à la suite de l'explosion qui a fait cinq morts, sur la base de lancement de missiles de Nyonoska dans le Grand Nord russe. Après avoir cultivé le mystère autour de troublantes et contradictoires...

Les chasseurs de radioactivité entrent en action sur les côtes normandes

Le Parisien
Les chasseurs de radioactivité entrent en action sur les côtes normandes
Deux fois par an, des préleveurs volontaires de l’Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (ACRO) font la chasse à la radioactivité sur les plages normandes.

Après Fukushima, la radioactivité dans le Pacifique presque revenue à la normale

Le Monde
Après Fukushima, la radioactivité dans le Pacifique presque revenue à la normale
Le croisement des données issues de vingt études sur la radioactivité engendrée par la centrale japonaise a mis en lumière que les niveaux de radioactivité dans le Pacifique redescendaient rapidement.