Alerte, ces vers carnassiers déciment les jardins

Terra Eco, le
Par
Alerte, ces vers carnassiers déciment les jardins
C'est l'histoire d'un lombric qui rencontre un ver étrange, exotique, et qui se fait dévorer, comme tous ses congénères du même pré. Ce ver, c'est le Lumbricus terrestris, connu sous le nom de plathelminthes. Je m'appelle Lumbricus terrestris. Vous ne me voyez pas et pourtant vous me connaissez. Je peuple vos jardins, je retourne vos terres, je les aère. Je les rends fertiles. Mais depuis quelques mois, voire quelques années déjà, dans des coins reculés de l'Hexagone, je me fais dévorer par un ver au (...) - Nature / France, Biodiversité
Articles qui devraient vous intéresser :

Alerte à la limace «Obama», tueuse de vers de terre, qui envahit nos jardins

Le Parisien
Alerte à la limace «Obama», tueuse de vers de terre, qui envahit nos jardins
Une limace appelée «Obama Nungara» prolifère dans les jardins français et menace la biodiversité. Le Muséum national d’histoire naturelle lui consacre une étude.

Le bureau fertile des Jardins de Gally

Ecolo info
Le bureau fertile des Jardins de Gally
Travailler autrement ? Possible avec ce nouveau concept de travail extérieur, présenté par Les Jardins de Gally jusqu’au 9 juin, lors l’exposition Jardins, Jardins, qui se tient aux Tuileries à Paris.   Le plus souvent lié à un bâtiment, ce bureau extérieur entièrement...

EN IMAGES. Chaumont-sur-Loire : le festival des jardins se tourne vers le futur

Le Parisien
EN IMAGES. Chaumont-sur-Loire : le festival des jardins se tourne vers le futur
Inaugurée officiellement mercredi, la 25e édition du festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher) s'est donné pour mission d'imaginer le jardin du futur. «Ces «Jardins du siècle...

Ce week-end, prenez le chemin des jardins

Le Parisien
Ce week-end, prenez le chemin des jardins
Du petit potager au parc des châteaux, la 17e édition de «Rendez-vous aux jardins» invite à prendre l’air au vert. Notamment, cette année, à travers des parcours découverte.