« L’inquiétant yoyo des cours du baril »

Le Monde, le
« L’inquiétant yoyo des cours du baril »
Les fluctuations, dans une bande étroite, des prix du pétrole masquent un risque d’effondrement rapide, tant les risques qui pèsent sur la croissance mondiale sont importants, explique Nabil Wakim, journaliste au « Monde ».
Articles qui devraient vous intéresser :

Pétrole : le prix du baril devrait remonter rapidement

Challenges
Pétrole : le prix du baril devrait remonter rapidement
Le prix du baril devrait augmenter sans retrouver son niveau antérieur à la récente chute des cours en raison notamment d'une demande qui restera modérée dans un contexte économique peu dynamique.

Ln baril de pétrole plonge en dessous des 70 dollars

Challenges
Ln baril de pétrole plonge en dessous des 70 dollars
Alors que le baril est en chute libre depuis juin dernier, l'Opep refuse de baisser sa production.

Un parfum de pétrole en Amérique

Le Monde
Un parfum de pétrole en Amérique
Mardi 7 juin, le cours du baril de brut a dépassé la barre des 50 dollars. Une première depuis dix mois. Les investisseurs se préparent à la reprise.

La chute du prix du baril va-t-elle entraver la transition énergétique ?

Actu Environnement
La chute du prix du baril va-t-elle entraver la transition énergétique ?
A 33 dollars le baril au 1er février, le brut n'a pas été aussi bon marché depuis 2005. Et cette situation devrait perdurer, en attendant un prix du carbone régulateur.